La téléconsultation

Le recours à la téléconsultation est devenu une solution incontournable pour la continuité des activités des praticiens médicaux. Tout a été réglementé en juin 2018 par un avenant à la convention médicale pour tout ce qui concerne les prises en charges, les tarifs de la téléconsultation et de la télé expertise.

La consultation à distance a représenté et représente toujours une nouveauté qui va permet aux personnes d’obtenir leurs soins dans toutes les régions du territoire français, c’est surtout  un avantage pour les personnes qui habitent dans des zones ayant un faible taux en professionnels de santé. Ces derniers peuvent bénéficier grâce à la téléconsultation d’une prise en charge coordonnée entre eux et quant aux patients, ils n’ont plus besoin de se déplacer aux cabinets médicaux ou aux urgences. Les prises en charges sont garanties et les suivis deviennent plus rapides. En effet les patients ne dépendent plus d’un seul médecin et les durées des téléconsultations ne sont pas longues.

Certains professionnels médicaux ont souvent besoin de l’avis de leurs confrères, d’où vient l’intérêt aussi de la télé expertise qui permet d’assurer cet échange d’expertise médicale. Cette technique permet aux médecins d’optimiser leurs temps de travail ainsi que les prises en charge des patients.

Les médecins se trouvent parfois dans le besoin d’avoir le conseil d’un confrère pour certains cas particuliers. Les médecins ont pu commencer à faire appel à la télé expertise à partir de l’année 2019. Ce système donne aux professionnels de santé la possibilité d’effectuer un partage de compétence en direct ou par messagerie sécurisée après avoir bien sur eu l’accord du patient faisant l’objet de cette télé expertise. Le recours à télé expertise est une solution idéale surtout dans le cadre d’une affection de longue durée et pour les patients ayant des maladies rares et qui habitent dans des régions peu pourvues de médecins, ou résidant dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) ou dans une structure médico-sociale sans oublier également les personnes détenues. Depuis de 2020, ce service est officiellement mis à la disposition de tout la population.

Que veut dire une téléconsultation ?

C’est une consultation virtuelle qui ne demande aucun contact physique entre le médecin traitant (généraliste ou spécialiste) et le patient, ce dernier peut échanger avec son médecin à distance avec la possibilité d’autoriser l’intervention d’un autre professionnel du domaine médical ou paramédical.

Qui peut utiliser la téléconsultation ?

Qu’ils soient généralistes ou spécialistes, de secteur 1 ou de secteurs 2, tous les médecins sont les premiers concernés par la téléconsultation, peu importe le lieu dans lequel ils pratiquent leurs professions (dans un cabinet, un EHPAD, un hôpital, une clinique, un centre ou maison de santé pluridisciplinaire …). Elle est accessible en France métropolitaine et dans les départements et régions d’outre-mer.

Dans quel cas proposer la téléconsultation ?

Le médecin peut proposer aux patients résidants dans n’importe quel lieu de résidence des téléconsultations et pour n’importe quel motif de santé, fortuit ou chronique. La consultation à distance est valable pour tous les patients quel que soit leurs situations sanitaires. Seul le médecin est en mesure d’octroyer cette possibilité à un patient après avoir examiné sa situation médicale et d’en déduire que la téléconsultation s’avère utile au lieu d’une rencontre physique avec le médecin traitant, ou un autre impliqué aussi dans cette prise en charge.

La téléconsultation ne peut jamais remplacer la rencontre physique du médecin avec le patient, elle ne représente qu’une alternative ou option applicable par le médecin en cas de nécessité.

Quelles sont les règles d’utilisation de la téléconsultation ?

Le patient doit connaitre son médecin « téléconsultant »

Durant les 12 derniers précédents mois de chaque éventuelle téléconsultation, il doit y avoir au moins un contact physique entre le patient et le médecin dans cabinet ou au domicile du patient pour maintenir une même qualité de prise en charge.

La démarche de soin doit être respectée

La téléconsultation impose l’application d’un parcours de soins coordonnés, ce qui implique le suivi des consignes du médecin qui va proposer la téléconsultation ou rediriger vers un autre médecin télé consultant.

Le recours à la téléconsultation est dans certains cas recommandé sauf dans ce type de situations :

  • L’accès direct aux spécialistes (gynécologues, ophtalmologues, stomatologues, chirurgiens en chirurgie orale ou en maxillo-faciale, psychiatre ou neuropsychiatres et pédiatres) ;
  • Les jeunes âgées de moins de 16 ans ;
  • les situations d’urgences ;
  • l’indisponibilité du médecin traitant du patient ou l’inexistence de médecin traitant pour le patient. Pour ce genre de situations, la règle qui impose une préalable connaissance du patient par le médecin télé consultant ne sera pas respectée. Dans ce cas, les patients devront se rendre dans une organisation coordonnée territoriale pour pouvoir :
  • Recevoir assez rapidement les soins nécessaires
  • Avoir un médecin traitant à distance et surmonter la contrainte d’éloignement géographique
  • Offrir la possibilité d’attribuer un médecin traitant pour leur suivi au long terme et de rejoindre par la suite le parcours de soins.

Les patients pourront facilement reconnaitre ces organisations territoriales dans leurs régions. Les agences régionales de santé, les assurances maladies et la mutualité sociale agricole du ministère des solidarités et de la santé, les conseils départementaux et régionaux de l’ordre des médecins et les professionnels de santé présents dans ces régions peuvent fournir toutes les informations nécessaires.

Comment s’effectue une téléconsultation en réalité ?

Le médecin ou le médecin spécialiste qui a été choisi par le médecin traitant pour le suivi du patient peuvent proposer des téléconsultations. Le télé consultant sera tenu d’expliquer au patient la démarche à suivre pour sa réalisation.

Comment préparer une téléconsultation ?

Le patient peut assister à sa téléconsultation seul ou avec un intervenant du domaine de la santé (un autre médecin, infirmier …). Le patient peut faire sa téléconsultation à partir d’un établissement de santé (comme la maison de santé pluridisciplinaire, ou d’une pharmacie équipée d’une cabine ou un chariot de téléconsultation…) ou à partir de chez lui, l’essentiel est qu’il soit muni d’un ordinateur, tablette ou smartphone avec une caméra et d’un accès à internet. Il doit aussi connaitre le site ou l’application qui va lui permettre d’effectuer sa téléconsultation en toute confidentialité.

Le médecin peut également lancer une téléconsultation avec son confrère en présence de son patient au cabinet.

Comment se déroule une téléconsultation ?

Comme toute consultation, lé téléconsultation doit être programmé suite à un rendez-vous pris par le patient ou recommandé pas son médecin traitant.

Une fois équipé de tous les outils de communications (ordinateur ou tablette, caméra et internet), le patient recevra avant son rendez-vous en ligne un lien internet de la part de son médecin lui demandant d’accéder à un site Internet/application sécurisé.

Le médecin doit avoir l’accord du patient avant d’entamer toute démarche de téléconsultation et quel que soit son motif.

Comme dans une consultation ordinaire, le médecin peut donner à son patient une ordonnance de médicaments ou pour la demandes d’examens pour un prochain diagnostic. L’envoi de ces documents médicaux peut s’effectuer soit par courrier ou sous forme numérique moyennant une messagerie protégée et assurant un transfert sécurisés des données de chaque patient.

Toute téléconsultation va laisser une emprunte sous forme de petit aperçu réalisé par le médecin après chaque rendez-vous et qui sera classée dans un « dossier patient » dans le but d’assurer un meilleur suivi pour chaque patient. Ce compte rendu est accessible aussi au patient dans son Dossier Médical Partagé (DMP) et peut être également envoyé à un autre médecin en cas de demande d’échange d’expertise ou pour une prise en charge du patient.

Comment payer une téléconsultation ?

Le paiement d’une téléconsultation peut s’effectuer suivant toutes les modalités de paiement reconnu (par virement, par chèque, paiement en ligne ou via une application du tiers-payant).

En consultant votre compte Ameli, vous aurez accès à toutes vos preuves de paiement de facture enregistrés dans la rubrique « Téléconsultation » pour pouvoir être remboursé par la suite.